Les maladies de gencives se traduisent par une inflammation des gencives qui peut progresser et atteindre l’os qui entoure et soutient les dents. Elles sont la conséquence de l’action des bactéries de la plaque dentaire, un enduit collant, incolore, qui se dépose en permanence sur les dents. Si elle n’est pas éliminée par le brossage et le fil dentaire, la plaque croît et les bactéries infectent non seulement les gencives et les dents, mais aussi l’os qui soutient les dents. À la longue, cela risque de déchausser les dents, de créer de la mobilité et ultimement de nécessité des extractions.

Comment savoir si je souffre d’une maladie de gencive ?

Les maladies de gencives peuvent se manifester à tout âge, mais elles se rencontrent le plus souvent chez les adultes. Si le diagnostic est fait au tout début, elles sont réversibles. Nous effectuons un dépistage à chacune de vos visites en examen de rappel. Consultez-nous si vous remarquez les symptômes suivants :

  • Les gencives sont rouges, gonflées ou douloureuses 
  • Les gencives saignent au brossage ou lors du passage du fil dentaire 
  • Les dents paraissent plus longues parce que les gencives sont remontées (déchaussement) 
  • Les gencives n’adhèrent plus aux dents, créant des poches 
  • Des changements de position des dents au cours de la mastication ou des dents qui bougent
  • Du pus entre les dents et les gencives 
  • Une mauvaise haleine ou un mauvais goût dans la bouche

 

La recherche a démontré que la maladie parodontale est associée avec plusieurs autres maladies. Pendant longtemps, on considérait que les bactéries représentaient le lien entre la maladie parodontale et ces autres maladies. Cependant, des recherches récentes ont démontré que l’inflammation pourrait être le véritable responsable. Par conséquent, traiter l’inflammation n’aide pas seulement à gérer la maladie parodontale, mais également dans la gestion de d’autres conditions inflammatoires présentes du corps.