Blogue

BLOGUE DENTAIRE

Démystifier le parodonte

Bien que le terme rappelle le nom d’un dinosaure herbivore, le parodonte désigne plutôt un ensemble de structures buccales vraiment essentielles. C’est en effet grâce à ces tissus que les dents tiennent en place et qu’elles peuvent bien remplir leurs fonctions. C’est pour cette raison, et parce que ses composantes sont vulnérables aux maladies qu’il est important d’y faire attention. Voici donc quelques informations au sujet du parodonte, préparées par les passionnés de la Clinique Poirier de Salaberry-de-Valleyfield.

 

Quelles sont les parties du parodonte ?

Le parodonte se compose de quatre tissus différents, dont les effets combinés permettent aux dents de tenir sur les mâchoires :

  • La gencive : c’est la muqueuse de couleur rose qui recouvre les racines dentaires dont elle assure à la fois la protection et la solidité du maintien. C’est le seul tissu parodontal visible, ce qui le rend donc plus vulnérable à l’action directe des bactéries.
  • Le ligament parodontal : ce tissu conjonctif dense lie la racine à l’os alvéolaire. C’est donc lui qui permet aux dents de tenir à leur place ;
  • Le cément : cette couche recouvrant la racine dentaire agit comme protection de la dentine (comme l’émail le fait au niveau de la couronne). Sa texture rugueuse permet par ailleurs au ligament de bien y adhérer.
  • L’os alvéolaire : c’est dans cet os situé au niveau de la mâchoire que les racines sont insérées. Celles-ci ont d’ailleurs chacune leur alvéole, c’est-à-dire leur emplacement propre et séparé.

 

Des structures vulnérables    

Comme les autres composantes de la bouche, les tissus du parodonte, spécialement les gencives, sont sujets aux maladies telles que la gingivite et la parodontite. En effet, ces tissus mous sont vulnérables à l’action des bactéries qui se trouvent dans la bouche, et qui se concentrent dans les accumulations de plaque et de tartre. Les acides qu’elles émettent en se nourrissant des résidus alimentaires peuvent entraîner la carie, mais aussi provoquer une inflammation des gencives plus ou moins marquée (gingivite). Faute d’un traitement rapide approprié, une telle infection peut s’approfondir et s’étendre aux autres parties du parodonte, voire à l’os alvéolaire. C’est la parodontite. Plus sévère, elle doit être prise au sérieux, car les bactéries peuvent endommager irrémédiablement les tissus responsables du maintien des dents. Lorsque cela survient, les assises dentaires sont compromises, ce qui peut mener à leur perte, puis à la nécessité de réaliser un traitement de remplacement.

 

Prendre soin de ses gencives et de son parodonte : c’est important !

Ce faisant, de l’infection peut facilement se développer au niveau des gencives et des autres tissus parodontaux. Celles-ci étant dues principalement à la présence de bactéries, les gestes visant à prévenir leur prolifération sont bénéfiques. Ainsi, une hygiène dentaire adéquate et une alimentation forte en vitamines et minéraux et faible en sucre et en acidité sont à privilégier. L’alcool et le tabac sont quant à eux à proscrire : en plus de contribuer à la prolifération des bactéries et aux accumulations de plaque et de tartre, ces substances ont un effet irritant sur les tissus mous.

 

Si la prévention ne suffit pas et que des maladies font leur apparition, il existe des moyens professionnels de les guérir et de limiter leur développement. C’est pourquoi il est primordial de voir votre dentiste certifié de Salaberry-de-Valleyfield sur une base régulière. Il pourra alors diagnostiquer les infections rapidement et les prendre en charge avant qu’elles s’aggravent. Un nettoyage en profondeur visant à bien retirer la plaque et le tartre réussit souvent à enrayer la gingivite. Toutefois, des soins plus poussés (surfaçage radiculaire, curetage, etc.) sont parfois nécessaires pour traiter une infection plus grave et ainsi redonner au parodonte ses pleines fonctions !

 

Dr Nicholas Poirier Dr Nicholas Poirier
Dentiste généraliste
Diplômé de la Faculté de médecine dentaire de l’Université de Montréal en 2005, Dr Poirier se passionne pour les nombreuses disciplines de la dentisterie générale. Afin de toujours offrir le meilleur à la population de Salaberry-de-Valleyfield, d’où il est natif, il suit régulièrement des formations continues. De cette façon, il a pu développerune expertise aux sujets de l’orthodontie, des extractions de dents de sagesse, de restaurations et de l’implantologie.
Notre clinique

Restez à l'affût

Inscrivez-vous à nos
infolettres flyées pour
savoir ce qui se passe
chez Clinique Poirier !

to top